14 juin 2012

Te toucher est incassable


Il n'y a pas de lenteur trop molle
À lécher le vent
Qui glace à la main
En couchant ta bouche

C'est écrit en corps
La peur de se prendre par la peur
Où rien à faire personne n'arrête
Pour crier de poésie
Le métal d'aimer

Te toucher est incassable
On me voit à ce bon moment
Le meilleur nous frôle
Avec toute sa foule

Tu ris au hasard réussi
Mijotons
À mâcher la braise
L'été à dossard nucléaire




12 juin 2012

Pour


Toi sans objets
À cafetière
Sans

Saint
Savon
Coupe-ongles
Forêt facultative
Un arbre à l'armée de terre

Natashquan des fruits pourris
Prennent leurs distances
L'évasion bout
L'imaginaire tente

Quand les îles privées se reproduisent
L'humain ne se mérite plus
Elles ont tout compris
Comprennent l'avion

Du véhicule cassé
Sous mes poids
Me traîne sans justice

Arrière-vie