Rechercher dans les poèmes

Pour toujours

Blender un livre porno
Avec du lait

Par patience d'objet

Tombent des cordes
Sur le toit

Je m’échappe

Commentaires désactivés

Mâle de paix

Mes seins plus petits que nudistes
Des forêts portatives
Je me cours dedans
Et toutes les rivières me suivent

Un lac c’est un peu une île
Tous mes magasins sont ouverts
Le féminisme passe de mon sexe aux autres
Et je me dis c’est merveilleux rien à redire

(Sans titre)


Il y a un projet artistique que je ne ferai jamais
Dommage que ce soit le meilleur

Je suis un chevalier
Blindé comme un building
Armé comme un magasin
Dans un magasin
Et je défie avec mon épée le capitalisme
Et le capitalisme relève le cul, le duel
Et c’est bon signe je fais peur aux familles
Je promets aux enfants la vengeance
Qu’ils ne connaissent pas encore
Je fonce je suis un chevalier câlis
Aucune rangée me résiste
Je les décapite les rangées
J’explose les boîtes
Les légumes se cachent sous terre

Je prends une pause
Pour aiguiser mon épée bien sûr
Voler une bière au capitalisme
Réhel se promène à poil dans les rangées à la pharmacie
Et on ne se fait pas arrêter par la police
C’est nous la police câlis

Après tout ça le capitalisme gagne bien sûr
C’est un tricheur tout le monde le crie au chevalier le plus proche
Mais c’est gagné d’avance, et FUCK’EM
J’enlève mon armure
Bourrée de voleries
Fatigué
Après ma journée de travail

Crayon laser

Je suis un magicien
Laissez-moi ne pas le prouver

10 ans sans me voir
J’ai pourtant lu la prophétie
Du post-it
Dans la caverne du vase de l’université
De tes cent doigts

Elle m’impressionne la sorcière n’a jamais besoin de baguette
Tout et rien de sexuel
Les années poussent
Le crayon laser
Son talent aux colliers d’atomes

J’aimerais que les champignons magiques me rendent visite plus souvent
J’espère coucher avec l’univers
Les sentiments océaniques qui me montent aux chevilles

On se mets-tu sur shuffle


Je serai au bar tu me reconnaîtra facilement
Le gars avec la cunnilinflûte

On ne se couchera jamais
Les bicyclettes ça ne se saoule pas

C'est sublime que tu aies aussi un corps

Une vie sans lentement

The Clash
The Ex
Crass
Conflict
Subhumans
Jamais écouté mes groupes préférés
Une fuck fois
Sortent-ils de leurs plaies
Comme de la douche
Sortent-ils de leurs plaies
Des poignées de main bizarres
Des repas gratuits
Sortent-ils de leurs plaies
Pour y retourner
Manquer la vie d'un cheveu
Des coups
Des colis suspects
Sors donc
Des fois
Pour désuer

The golden-ivory temple of the shitstool 2


L'urinoir part encore pendant que je pisse et je sais
Je savais
Que j'étais un vampire

Je m'engueule encore avec les annonces


J’ai un dispositif qui permet d’installer des publicités
directement dans ta tête
Juste ta tête de personne d’autre
Et ça marche
Pas encore

Jus de tomate de marque Nadeau
Le sang coule
Mais en moi
Je me garde une gêne

Le silence des électros

C’est la Préhistoire
Un long film
Tout le monde dans le seul lieu qui existe
Un vrai logement

Un travail incommensurable est derrière nous et personne ne l'a fait

C'est l'histoire d'un vieux couple
Qui porte le feu
D’un bail à l’autre
D’un couple à l’autre

Nous étions parfaits pendant quand même longtemps

J’attends les inventions
Tu est de plus en plus vraie
À chaque nouvelle paire de lunettes 3D

Tu ne voudras jamais te couper une main
Pour moi