23 juin 2016

Unbuild walls

Il ne faut pas oublier
Les autres moyens de transport
L'auto de police
Le pickup de l'armée
Immatriculée conception
Dans les vitrines du Carrefour St-Georges

Mon char se cache pour mourir
Ta job ne fait que commencer






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

(sans titre)

J'ai parké mon drone dans la rue
Entre nos deux corps
Les barrages de déconstruction
Dans un creux de Mars me semble
Où crier s'efface
Le vent retourne la terre brûlée
Comme une toast

Je liquide le karma que je ne peux plus me payer
Cherche des trous de balle à réparer
Des méprises de faillite
Dans ma tête
Tous les meubles y passent

La mobylette pain fesses me libère à la fin
Sur ses joues rouges






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

(sans titre)

Je suis l'homme de ta vie
Qui imagine la femme de ta vie
Cachée en dessous de son lit






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Non merci

Massothérapeute de mon propre coeur

Le paysage passe
Le chauffeur surchauffe
Je suis rendu là

Pilote automatique
Je flatte sans risque
Chaque zombie qui passe

Ici ton amour se rend
Pas plus que le réseau
Le chalet pas mastiquable

Jamais je me rendrai
Condamné au soleil






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Flirt à la maison

Ma sueur est overkill
Mes poils me gardent debout
La piscine toute bronzée
Derrière son cadenas
Limonade de mal de coeur

Demande d'ami de l'ironie sur Facebook
J'hésite






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Les demi-civilisés

Les hommes se refroidissent d'eux-mêmes man
Bêtes connes des films
Animaux de mauvaise compagnie
Fuck you man

On peut pas tous changer d'équipe
Lève le plancher
Lave, rince, torche, calcine
Le dominateur commun





(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Le grand cendrier de la terre

Tigre sagesse
Crocodile instant présent
Roadkill carpe-diem

Mes biens ne sont pas rassurables
Je vais suivre comme d'habitude
Plus de corne que de mal

Je vole avec je vole toutes tes cigarettes
Autour du monde





(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

(sans titre)

C'est de moi le sperme
Sur la barre de métro
Aujourd'hui





(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Motorisk

Je sais pas ce que s'imaginent
Cônes et bandes DANGER
En me roulant dans le trafic

Tous les poèmes parlent de char
C'est tout ce que t'es





(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Massage des cavernes

Nous sommes deux rivières qui se rentrent dedans
Pas sûr cherchées
Pas sûr bon chemin
Double diamant noir
Triple Diamond sluts

Je perds des morceaux
De mer morte
Je m’accroche comme si c’était demain

Qu’est-ce qui fait que la rivière
La plus froide

Prend ma main toute suite






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Cowboy

Duel de porte-feuilles
Un dans chaque main
Riche et pauvre en même temps

Les grateux me démangent

Into the Wild Wild West en respectant
Les limites de richesse
Le code secret de la route
Pleine de piles et de faces

J'arrête aux lumières
Toutes les lumières

Même les tiennes cowboy




(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

Il y a beaucoup de poussière sur l'aspirateur

Je m'applatirais à toi
L'ennui en macaronis longs
Emmêlés mous
Pressés par nos trous
Un outil pleure dans tout l'établi, ce doit être lui

L'ordi se finit à la mitaine





(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)

14 juin 2016

Rentrer son cercueil dans la maison

Mon ventre cannibalise mon corps
De ses vieux freins
Je rappelle mes drapeaux
Sous mes pensées, l'avion ne décolle pas
Sans roche papier ciseau
Je m'écrase sur le divan
Dans ma face
Ou dans mes bières de terre
Ou dans un hurlement d'ailes

Solo de flûte
Je roule en dormant
Sur tes fruits des champs d'honneur

11 février 2016

Un homme qui dors

J'ai plus de pyjamas que si j'avais mille ans.

Mais on vit sur le même dollar
Le même livre
Maintenant rouge, rose, gris
Maintenant noir des deux bords

Lire c'est écrire sans les mains
Des jours poussent
Dans la craque du frigo
La craque du livre s'agrandit

Il n'y a pas de différence
Entres toutes les activités

Manquer les sept événements du jour
Emprunter sans le savoir
Pisser comme une horloge
Jouer à la boulette russe

La nuit achète tout
Je joue au solitaire avec des livres
Pour invoquer l'esprit
De sortir
Invisible comme l'Homme invisible
Le Hobbit
Harry Potter
Un homme qui dors
En conduisant après avoir trop lu

C'est encore l'éternité
Je sors
Acheter du feu
Je médite
En chaise sainte
Assise à craquer