23 juin 2016

(sans titre)

J'ai parké mon drone dans la rue
Entre nos deux corps
Les barrages de déconstruction
Dans un creux de Mars me semble
Où crier s'efface
Le vent retourne la terre brûlée
Comme une toast

Je liquide le karma que je ne peux plus me payer
Cherche des trous de balle à réparer
Des méprises de faillite
Dans ma tête
Tous les meubles y passent

La mobylette pain fesses me libère à la fin
Sur ses joues rouges






(Du projet Sur la Dérive avec Jean Coulombe)