6 décembre 2013

Je menace quelque part

Entrez votre code

***

J’aime suivre les truites d’immeubles
Déjà battus à mort
Planchers d’une bouchée
Tuyaux céleris
Ses privés désossés

Les dates de péremption
Caressent ma vitesse

Près de l’ordinateur
Que mon père vieillissait
M’apportait chaud
Je parle machine à café

Elle arrête le temps
Dans l’espoir séché
Que je mange le monde

Avant qu’il ne soit trop tard