23 mai 2013

Pêche à la mort

Le marais fait son lit en sueur
Soulevant l'animal
Ses gousses chaudes gruau

Sous des trousses d’eau
Tente en combat
L’alligator jonglé
De peaux croustillantes
De cactus couchés

Douves de sève de palais
Pêche à la mort

Tu étais la jungle sans te perdre
Ta peau séchait debout
Devenait trop tard

C'est ça les pièges

Te connaissent