22 mai 2013

Marcher n'arrête pas

À l’Armée Anti-Automobile (AAA)


Coûte-que-coûte cousin de brûlerie
Un pas d’après l’autre
Un autre cran de lames
Nobles roues froides à bonds de sang
Tiens
Une tente raréfiée de lits de champs

Des marcheurs vécus te découlent
Forme abandonnée

Les ailes des pieds poussaient musclées
L’animal couru
J’estampe la terre
Les inventions de forêt

Une viande pliée naturellement
Dans la neige du congélateur
Pourtant ne lâche pas
Le pas
Centenaire
Millième de s’éteindre

Anti-corps
Le soleil cache des Westerns

Un couple d’os
Ses chaises roulant dans le canyon

Canonne ses vieux dans la fête des morts